Comment Cultiver Et Entretenir Des Rhododendrons?

Il existe une large variété de plantes et de fleurs qui peuvent être plantés à proximité des abris en bois. Parmi eux, le rhododendron figure en bonne place. Son magnifique feuillage persistant et sa floraison de toute beauté en font le végétal le plus adéquat pour mettre en valeur les abris en bois. Il existe une grande variété de rhododendrons selon différentes tailles et couleurs. Vous pourrez vous en servir pour mettre de l’ambiance sur une terrasse ou réaliser un massif.

Le plus important est de savoir comment cultiver et entretenir les rhododendrons.

Cultiver Le Rhododendron

La chose la plus importante à savoir à propos de la culture du rhododendron, c’est qu’il requiert de la terre de bruyère et un sol parfaitement drainé. Si le sol de culture est calcaire, il est préférable de creuser un trou de taille considérable pour y mettre le plus de terre de bruyère possible. Le rhododendron n’a aucun mal à s’adapter à l’ombre, à la mi-ombre et même une exposition au soleil. Cependant, vous devez savoir qu’il a du mal avec les conditions trop chaudes. Les spécialistes conseillent de mettre le rhododendron en terre au cours de l’automne. La plantation est également tolérée pendant le printemps ou en hiver, à condition que ce soit en dehors des périodes de gel.

Quant à la mise en terre en été, il faut prévoir un arrosage fréquent et en quantité acceptable au cours de la première année qui suit la plantation. Privilégiez un endroit à moitié ensoleillé ou ombragé, mais pas trop chaud. Vous devez surtout éviter les coins régulièrement inondés, car c’est un arbuste qui ne supporte pas du tout l’eau qui stagne. Une fois la mise en terre faite, il faudra aussi procéder à une bouture de votre rhododendron. Il s’agit de la technique la plus simple pour que l’arbuste se multiplie.

La meilleure période pour bouturer le rhododendron est l’été. Extrayez les boutures de 15-20 cm sur les tiges qui ne sont pas encore fleuries. Eliminez les feuilles du bas et ne conservez qu’une ou deux paires de feuilles se situant au sommet de la tige. Faites tremper si possible la base de la bouture dans l’hormone servant au bouturage. Mettez les boutures dans des godets préalablement remplis de terreau. Assurez l’humidité du substrat et gardez les boutures à la lumière sans les exposer directement au soleil.

L’entretien Du Rhododendron

Il varie selon les saisons et voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir à ce sujet:

Au Printemps

Une fois la floraison de printemps terminée entre mai et juin, il faudra éliminer les fleurs fanées. C’est une tâche qui doit être faite manuellement et vous n’avez pas besoin d’utiliser un sécateur. Saisissez la fleur fanée et tournez de sorte à ce qu’elle se détache elle-même. Le printemps est la saison idéale pour prendre soin de votre rhododendron. Pendant la croissance, pincez les extrémités de l’arbuste. Cela accentuera sa ramification.

En Eté

Le paillage du pied du rhododendron est nécessaire pour conserver la fraicheur de la terre. Arrosez suffisamment chaque mois en ne vous servant que de l’eau de pluie. Il est également possible de planter de petites annuelles qui apporteront assez d’ombre au pied de votre rhododendron. Cela vous permettra d’avoir assez de couleurs dès que la floraison sera complète. Si le rhododendron est en pot, un arrosage régulier est recommandé pour éviter le dessèchement du substrat.

Pour que votre rhododendron se multiplie bien, il faut réaliser un bouturage. Privilégiez les tiges dont la floraison n’a pas été complète.

En Automne

La taille d’entretien des rhododendrons plantés à de votre abris en bois se fait tous les deux ans. Les petites branches sont éliminées afin de ne garder que les branches principales. Le début de l’automne est idéal pour pratiquer le marcottage. L’opération consiste à coucher au sol une branche basse et retirer les feuilles qui touchent le sol. Réalisez une incision à l’endroit capable d’être enterré dans du compost humide, et tuteurez le reste. Patientez deux ans avant que la marcotte ne développe des racines. C’est seulement à ce moment que vous pourrez procéder à une séparation du pied mère et sa plantation.

En Hiver

Le rhododendron est très campagnard mais il est quand même possible de protéger ses pieds à proximité des abris en bois. L’opération permet de le protéger contre les différentiels de températures brutales au moyen d’un épais paillage. Ne retirez pas la neige qui se trouve sur les rhododendrons. Elle assure une fonction de couche isolante.

Les Maladies Du Rhododendron

C’est un arbuste ne craint pas les maladies quand il est planté à proximité des abris de bois. Cependant en cas d’excédant d’humidité, les maladies sont plus susceptibles de l’attaquer. Vous pourrez alors constater que les feuilles et les bourgeons du rhododendron virent au marron. Cela est la conséquence d’un mauvais drainage du sol, et donc une stagnation au niveau des racines. Vous devrez alors drainer le sol afin d’éliminer le surplus d’eau.

Une autre maladie est le jaunissement des feuilles du rhododendron. Cela se produit quand la terre contient trop de calcaire et entraine ce qu’on appelle la chlorose du rhododendron. La solution à ce problème est l’apport de terre de bruyère en surfaçage. Complétez avec des engrais pour les plantes de terre de bruyère. Vous pourrez également remarquer que votre rhododendron dépérit tout simplement. Il s’agit d’une des maladies les plus courantes concernant cet arbuste. Le phénomène est causé par un champignon qui porte le nom de phytophthora cinnamomi.

Le traitement dans ce cas consiste à éliminer et détruire les parties du rhododendron qui sont attaquées. Le seul hic est que les chances de survie sont assez minces. Le traitement doit ensuite se faire au moyen d’un fongicide, ce qui reste le moyen le plus efficace pour venir à bout de ce champignon.

Laisser un commentaire

Ils nous font confiance

Futuroscope
Le parc du Petit Prince
Mairie d’Eygliers
Mairie Palavas les flots