Besoin d'un conseil? 03 66 32 08 27 Ouvert! Fermé
On vous rappelle? Envoyez votre demande
Showroom Visitez nos produits au parc d'exposition à Rambouillet Plus d'infos → Showroom Visitez notre parc d'exposition →
Close

10 Mythes Sur L’entretien Des abris De Jardin

Si vous êtes attentif aux problèmes d’entretien d’un abri de jardin, vous avez probablement déjà entendu parler de la vitesse à laquelle certains ont pu se délabrer à tel point qu’il a fallu investir des milliers d’euros pour les remettre en état.

La vraie question est en fait de savoir pourquoi ils se sont retrouvés en si piteux état. Bien souvent, les propriétaires n’avaient aucune notion sur l’entretien du bois ou ont tout simplement omis d’en prendre soin. En réalité, si vous vous renseignez bien et si vous apprenez à planifier les choses, la maintenance ne vous demandera que peu de temps, d’argent et d’efforts. Voici une série d’idées préconçues auxquelles nous répondons pour vous aider à discerner ce qui relève de la rumeur de ce qu’il faut mettre en place pour une maintenance appropriée.

Le mythe: « Entretenir un abri de jardin est chronophage »

La réalité: il n’y a aucune raison que ce le soit. Si vous avez suffisamment bien prévu et monté votre abri de jardin, vous vous économiserez beaucoup de travail. Les surplombs de toit, les porches, l’aménagement paysager et des fondations solides vous épargneront bien des écueils. Un abri de jardin n’est certes pas une habitation classique, et nécessite par là-même un entretien adapté. Dès lors que vous avez cela en tête, vous avez la possibilité d’organiser les choses de façon adéquate.

Le mythe: « Entretenir son abri de jardin est compliqué »

La réalité: pas nécessairement. Le facteur le plus important est le nettoyage. Il faut nettoyer et sécher les surfaces avant et après la teinture, puis faire en sorte de tenir la poussière, les pollens et les moisissures à distance, quelle que soit la saison. Surveillez particulièrement les façades sud et ouest, car ce sont les plus vulnérables à ces éléments indésirables. Et si cette tâche vous apparaît comme trop prenante, vous pouvez envisager de louer les services de quelqu’un qui prendra l’entretien en charge.

Le mythe: « Les abris de jardin sont sujets à la moisissure »

La réalité: tous les types d’habitation ont des problèmes de moisissure. Plus l’environnement est humide, plus les moisissures sont susceptibles de faire surface et de se développer. Les arbres ombrageux, les fuites dans les chéneaux et l’installation de crédences favorisent leur apparition. Si vous veillez à ce que les murs et le sol de votre abri de jardin restent secs, ils auront une durée de vie à toute épreuve.

Le mythe: « On a des problèmes d’insectes avec les abris de jardin »

La réalité: l’industrie a fait des progrès considérables durant les 20 dernières années. Grâce à l’utilisation du borate, un minerai naturel aux vertus insecticides, il n’y a plus les problèmes de termites connus par le passé. Aujourd’hui, les abeilles charpentières sont le principal souci des abris de jardin. Le meilleur moyen de les repousser reste d’utiliser des solutions de perméthrine et de cyfluthrine ou la poudre d’acide borique, qui a l’avantage d’être bon marché et non toxique. Une fois les abeilles parties, il faut boucher les trous avec de la laine d’acier et du mastic, puis terminer en repassant une couche de peinture.

Le mythe: « Les abris de jardin ne sont pas des éco-constructions »

La réalité: les anciennes peintures, qui contenaient des composés organiques hautement volatiles (les COV) et nocifs, ont été depuis reformulées pour réduire ces polluants. Les huiles ont été controversées à tort, mais rien ne vaut les traitements naturels à base d’huile végétale pour un abri de jardin. Et bien que l’application d’un produit à base d’huile conforme demande un peu plus d’expertise que l’utilisation des traitements aqueux, les traitements à l’huile tiennent mieux tout en favorisant le développement durable.

Le mythe: « Les traitements pour abris de jardin sont tous les mêmes »

La réalité: chaque traitement a sa formule et ses spécificités propres, l’objectif de chacun étant de proposer un rapport qualité-prix idéal. Il existe donc une multitude de produits, du plus bas de gamme au plus haut de gamme. La meilleure façon de procéder est de vous renseigner sur chacun des produits et de déterminer celui qui vous convient le mieux. Basez vos investigations sur le type de bois, les conditions atmosphériques et l’ancienneté de votre abri de jardin car ce sont les paramètres qui aideront à la décision, sans compter le temps de réalisation et le prix. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de professionnels pour confronter vos propres recherches.

Le mythe: « Je peux trouver des traitements tout à fait corrects pour mon abri de jardin au supermarché du coin »

La réalité: c’est probablement vrai pour ce qui est des produits de base, et sans doute à un prix abordable. Mais on peut s’attendre à ce que le gain d’un côté soit perdu de l’autre. Autrement dit, vous risquez de perdre en qualité, et, à terme, cela risque de vous coûter cher. Il est préférable de trouver un magasin ou un site web spécialisé en abris de jardin. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès d’autres propriétaires. Une bonne peinture est formulée de telle sorte à protéger les fibres des moisissures et contient un dosage en pigments suffisant pour éviter les dégâts causés par le soleil. Qui plus est, la peinture dédiée aux abris de jardin saura leur donner un très bel aspect général.

Le mythe: « Si on habite dans une région sèche, on a moins besoin de traiter l’abri de jardin »

La réalité: le traitement du bois d’un abri de jardin a pour vocation d’empêcher l’absorption de l’humidité, mais aussi de protéger des dégradations provoquées par les rayons UV. Les régions sèches sont généralement très ensoleillées et il faudra tout de même protéger le bois. C’est précisément le rôle des pigments contenus dans les peintures, qui participent à maintenir l’abri de jardin dans son état initial.

Le mythe: « Pour les abris de jardin, les peintures à base d’huile sont préférables aux peintures en phase aqueuse »

La réalité: il peut arriver que les peintures à base d’huile soient à préconiser pour les abris de jardin, mais ce n’est pas une règle absolue. À partir du moment où la peinture est bien appliquée, conformément aux recommandations du fabricant et que vous entretenez régulièrement votre abri de jardin, le choix vous appartient. Celui-ci dépend de l’endroit où vous vivez et notamment de l’exposition au soleil et à l’humidité. Pour ce qui est des couleurs, toutes les peintures disposent d’une palette de nuances et de couleurs. Les peintures à base d’huile peuvent être un peu plus épaisses que leurs homologues en phase aqueuse et contenir plus de pigments. Par ailleurs, si vous avez recouvert votre abri de jardin d’un produit à base d’huile, il vous faudra continuer avec un produit à base d’huile, à moins que vous ne l’ayez complètement nettoyé et retiré.

Le mythe: « Le problème des abris de jardin, ce sont les fissures »

La réalité: les fentes sont une caractéristique naturelle du bois, il n’y a donc pas lieu de s’en inquiéter, sauf si elles sont situées sur le toit car la pluie, la neige et la poussière peuvent s’y accumuler. Pour une prévention optimale, il suffit de bien nettoyer la surface, appliquer des sels de bore pour empêcher la rétention d’eau puis calfeutrer avec une baguette en mousse et du mastic.

Laisser un commentaire

Ils nous font confiance

Futuroscope
Le parc du Petit Prince
Mairie d’Eygliers
Mairie Palavas les flots

Voir plus de témoignages des nos clients satisfaits