Comment Protéger Les Abris De Jardin De L’humidité, La Moisissure Et Les Insectes Nuisibles

Les abris de jardin en bois sont des structures robustes et qui durent longtemps. Elles sont toutefois soumises à des risques naturels qui s’attaquent lentement, mais sûrement à la structure du bois. Ces dangers sont au nombre de trois: l’humidité, la moisissure et les insectes.

Le niveau du risque dépend beaucoup des conditions météorologiques de votre région et des mesures préventives que vous mettrez en place. Plus vous travaillerez en amont, plus les habitants de votre maison en bois vivront dans un environnement sain et bénéfique.

Combattre l’humidité dans les abris de jardin en bois

Le bois est une matière vivante dont l’une des propriétés est d’être hygroscopique. Cette caractéristique indique que le bois peut absorber de l’eau avant de l’évacuer quand le temps devient sec. Ces actions impliquent des variations dimensionnelles qui se traduisent par des mouvements du bois, une action qui assure la survie des abris de jardin.

# - Les 4 paramètres qui influent sur ce niveau de variation sont: l’humidité de l’air, la pression de l’air (la température), la ventilation naturelle et l’essence du bois.

# - Le taux d’humidité idéal se situe dans une fourchette qui va de 8 à 16 %. Cette eau s’accumule alors dans les parois cellulaires du bois. Au-delà de 20 %, le bois peut être fragilisé par la stagnation des eaux. (la propriété hygroscopique s’accompagne de variations dimensionnelles). L’humidité peut s’installer et fracturer les cellules du bois.

# - Les bois qui supportent le mieux une pluie battante et durable peuvent continuer à stocker de l’eau sans croissance dimensionnelle. Ce sont l’épicéa, le mélèze et le pin sylvestre. À l’inverse, le chêne et le robinier ont une faible stabilité dimensionnelle.

# - Sans traitement, le bois des abris de jardin va subir une altération de sa couleur originelle. Cet état qui est visible à l’œil nu met plusieurs années à se manifester, mais il n’affecte pas la qualité du bois. Actuellement, il est d’ailleurs très tendance de laisser cette teinte brun foncé ou argentée se former sur le bois.

# - Pour que les bois puissent résister à l’humidité, ils sont traités par autoclave à la manufacture. Le bois est mis sous vide d’air et un produit aqueux est injecté à sa place. Le séchage permet ensuite d’amener le taux d’humidité du bois à 18 %.

# - Enfin la méthode de construction est importante, surtout au niveau des points de rupture dans la toiture, dans les ouvertures (fenêtres, baies vitrées, portes...) et dans la façade où la pose du bardage impose de suivre rigoureusement le guide de montage fourni avec les abris de jardin.

# - Il est recommandé d’installer la maison sur desplots, pour que l’air circule entre le sol et le plancher de la maison, et de mettre un écran d’étanchéité sous la toiture.

Combattre la moisissure dans les abris de jardin

La moisissure est le résultat d’un niveau d’humidité trop élevé qui s’installe durablement dans le bois. Elle révèle la présence d’un champignon qui s’attaque à la structure du bois.

# -Les causes sont multiples, il peut s’agir d’un mauvais traitement appliqué en usine, d’un mauvais montage des abris de jardin ou de conditions météorologiques particulières, par exemple des écarts très nets entre les températures en été et en hiver (proche de 60 °C en plein soleil et pouvant descendre à - 25 °C au cœur de l’hiver).

Généralement, l’hygroscopie du bois va provoquer des variations dans la forme du bois, et entraîner l’apparition de fissures et de fentes. Celles-ci ne sont pas graves à l’intérieur des abris de jardin, mais elles constituent un danger en extérieur.

# - En agissant dès le moment où la trace apparait, il est tout à fait possible de sauver le bois. Vous pouvez acheter des produits spéciaux en magasin, sachez toutefois que les remèdes « maison » sont tout à fait efficaces. Bien appliquées, ces solutions économiques vous permettent d’en finir définitivement avec la moisissure, sauf si votre maison a un problème d’humidité.

# - Mettez des gants solides et imperméables de ménage et versez un bouchon d’eau de javel dans un seau d’eau chaude. Prenez une brosse à poils durs, plongez-la dans le seau et brossez la tache fermement. Si la tache est située dans un lieu difficile à atteindre de votre abri de jardin, utilisez un pulvérisateur. Si vous travaillez sous des plafonds ou des éléments de boiserie situés en hauteur, pensez à mettre des lunettes de protection.

# - Notez que la tache de moisissure sera toujours présente, même si les champignons ont été annihilés. Si vous souhaitez enlever cette tache, il faudra la poncer puis traiter la surface mise à nue.

# - Parfois, quand surface de la moisissure est trop étendue ou qu’elle s’attaque à la structure des abris de jardin, il est préférable de changer les planches ou les madriers affectés. C’est plus onéreux, mais cela est plus sûr.

Repousser les insectes qui attaquent les abris de jardin

Le bois est la nourriture des insectes xylophages. Le terme xylophage nous vient du grec, il peut se traduire par « qui mange le bois ». Il faut empêcher ces insectes de s’approcher des cabanes de jardin et à défaut, il faut rapidement les éliminer, car il y a un risque que l’infestation se propage très vite.

# - Les insectes xylophages dévorent le bois et ils y pondent leurs larves. Ce sont d’ailleurs les larves qui représentent le véritable danger, car leur croissance dure des années, une période durant laquelle ces larves se nourrissent du bois.En fait, les insectes adultes ne sont pas directement nocifs pour les abris de jardin, car ils vivent peu de temps. Cependant, durant leur courte vie, ils ne se consacrent qu’à leur reproduction et à pondre d’autres larves dans le bois. Ils sont donc doublement nuisibles aux abris de jardin.

# - Les principaux insectes de ce type sont les capricornes, les vrillettes, le lyctus et les sirex.

# - L’attaque du bois se constate par de petits trous qui apparaissent à la surface et par des traces de sciures au pied des bois affectés. Quand l’attaque est constatée, à moins d’être un bricoleur doué et très bien équipé, il sera nécessaire de faire appel à un spécialiste. La nature des produits à appliquer et les méthodes (par injection, par pulvérisation…) présentent un véritable danger pour la santé.

La meilleure manière de préserver les abris de jardin est de prévenir l’apparition de l’un de ces trois dangers. Il est indispensable de procéder à une révision détaillée chaque année et d’appliquer tous les dix ans des solutions insecticides et fongicides. Dans les régions où les 4 saisons sont nettement marquées, ce délai peut être ramené à cinq ou sept ans.

Une réflexion au sujet de « Comment Protéger Les Abris De Jardin De L’humidité, La Moisissure Et Les Insectes Nuisibles »

  • Pour info, l'eau chaude annule les effets recherchés de la Javel car elle la fait s'évaporée sur forme de gaz: dangereux à inhaler.
    Donc, eau tiède ou froide!

    Répondre
Laisser un commentaire

Ils nous font confiance

Futuroscope
Le parc du Petit Prince
Bastia XV
Mairie Palavas les flots