Besoin d'un conseil? 03 66 32 08 27 Ouvert! Fermé
On vous rappelle? Envoyez votre demande
Showroom Visitez nos produits au parc d'exposition à Rambouillet Plus d'infos → Showroom Visitez notre parc d'exposition →
Close

Créez votre potager près de votre abri de jardin

Si longtemps oublié des villes, le potager revient sur le devant de la scène. Cet intérêt des citadins à une alimentation plus saine est relativement nouveau. Il se propage rapidement comme une tendance globale qui s’affiche un peu partout. On l’interprète comme un acte de rébellion naturelle contre les OGM, les pesticides et tous les autres dangers de l’agroalimentaire. Voici quelques conseils pour créer et réussir le potager que vous allez planter près de votre maison en bois afin de retrouver les vraies saveurs d´antan.

 Superficie et emplacement du potager

Vous devrez d’abord définir la superficie que vous accordez à votre potager. On recommande habituellement d’accorder 50 m² par personne vivant au foyer. Pour une famille de 4 personnes, il faudrait donc disposer d’un potager de 200 m². Toutefois, la moyenne des potagers en France n’est que de 100 m². Cela s’explique par le fait que bien organiser, un potager d’une telle dimension est largement suffisant.

Puis, vous devrez étudier l’emplacement idéal afin de viser une productivité performante. Certains éléments naturels sont essentiels à la bonne croissance de vos plants. La lumière est un des points clefs. Pour que vos plantes produisent une photosynthèse de qualité, votre potager doit recevoir un minimum de 5 à 6 heures d’ensoleillement par jour. Une orientation sud ou sud-ouest est à privilégier.

abri-de-jardin-159

Songez aussi à protéger vos cultures des vents violents ou des trop grands froids. Votre abri de jardin peut devenir un excellent brise-vent au pied duquel pousseront les plantes les plus fragiles. Des haies protectrices et fleuries donneront une note colorée à votre potager. Optez pour l´Eleagnus Ebbingei aux douces senteurs d’œillets, l’arbousier (aux fruits comestibles), le forsythia, le buddleia (aussi nommé arbre aux papillons) ou le genêt.

N´oubliez pas de créer votre potager près d´un point d´eau qui soit facile d´accès pour les arrosages d´été. Un robinet extérieur ou une citerne de récupération des eaux de pluie près de votre abri de jardin serait l´idéal.

Conception de votre potager

Il existe de nombreux types de potagers. Parmi les plus populaires se trouve le potager vertical, de curé, en lasagnes et en carrés. Quel que soit votre choix, il est conseillé de créer une allée centrale de 50 cm de large afin de faciliter la circulation d´une brouette et des allées secondaires entre parcelles de manière à ne pas casser vos plants lors de vos déplacements.

Si vous êtes un jardinier ordonné, n´oubliez pas d´implanter votre potager à proximité de votre abri de jardin. Vous y conserverez vos outils de jardinage au sec. Cette option vous épargnera des allées et venues incessantes.

L´esquisse d´un plan à échelle sur une feuille quadrillée vous aidera à visualiser les différentes zones de cultures en tenant compte des saisons, de la rotation des cultures, etc.

abri-de-jardin-potager-plan

Étude naturelle de votre terre

Avant de choisir les espèces à cultiver, prenez soin de réaliser vous-même un diagnostic du sol par l´étude des plantes sauvages qui y cohabitent. Assis sur le porche de votre abri de jardin, observez-les. Les plantes sauvages sont en réalité des bio-indicatrices de la qualité et des caractéristiques de votre terre.

Sachez qu´un sol acide donnera une flore généreuse en plantes acidiphiles, telles que la bruyère, le genêt ou l’oseille des prés. Les plantes calcaricoles s’épanouissent naturellement sur les sols calcaires. Parmi celles-ci, vous identifierez sans peine la chicorée sauvage, la sauge des prés, la campanule, la clématite. L´arroche, le chardon, le plantain et les pissenlits aiment les terres argileuses. Les plantes nitroclines, telles que l’amarante, le chénopode et la moutarde ont une préférence pour les sols riches en azote.

L´étude de ces sauvageonnes vous permettra de choisir ensuite les types de légumes les mieux adaptés à votre terre et de bénéficier au pied de votre abri de jardin d´une qualité productive inégalable. Votre abri de jardin sera estampé de ce charme appétissant des potagers d´antan.

abri-de-jardin-légumes

Préparation de la terre

L’heure est venue de rebrousser vos manches. Votre potager réclame une préparation du sol avant les semailles. Le nettoyage du terrain est une phase incontournable. Procédez à un désherbage manuel des adventices, plutôt que de recourir à des produits chimiques. Vous effectuerez ensuite le premier bêchage de la zone, qui sera aussi un défrichage complémentaire du désherbage.

Choisissez une bonne fourche-bêche qui vous permettra d’obtenir une meilleure aération de la terre. Poursuivez par un bon amendement de votre futur potager. Pour cette opération, n´utilisez que du fumier ou du compost de qualité. Évitez surtout les fumures fraîches qui peuvent être porteuses de bactéries. Durant vos petites pauses, prenez le temps de bien ranger les équipements que vous stockez dans votre cabane de jardin une zone. Une fois la fertilisation de la terre accomplie, vous pouvez peaufiner le labeur en ameublissant votre sol. Votre terre est enfin prête à être ensemencée

Implanter le potager

On distingue généralement sept familles de légumes. Le principe de ces catégories est établi en fonction de la partie consommable de la plante. Vous pouvez donc planter ou semer des légumes-feuilles (salades, choux, épinards, etc.), des légumes-fruits (tomates, courges, poivrons, etc.), des légumes racines (carottes, navets, etc.), des légumes-tubercules (pommes de terre, topinambours, crosnes du japon, etc.), des légumes graines ou gousses (pois, haricots, fèves, etc.), des légumes bulbeux (ciboulettes, oignons, aux, etc.) et des légumes fleurs (artichauts, brocoli, choux-fleurs...). Optez pour les espèces adaptées au climat de votre région et à la qualité de votre terre.

abri-de-jardin-des-légumes-fruits

Familiarisez-vous avec les techniques d´assolement ou de rotation de cultures, et de compagnonnage des plantes qui sont de précieux moyens biologiques de lutte contre les invasions de parasites nocifs et de maladies.

Surveillez autant le calendrier lunaire que celui de la saisonnalité du potager. Tous deux vous indiqueront les meilleurs moments pour réussir votre semis, vos repiquages, et vos récoltes. Notre conseil est de plastifier ces deux précieux almanachs et de les fixer sur l’un des murs de votre abri de jardin.

En suivant ces conseils à la lettre, l´été sera un délice pour vos invités. Votre abri de jardin sera l´Éden des barbecues et des salades maison entre amis. Vos hivers auront la douceur des bonnes soupes maison. Bon appétit!

Laisser un commentaire

Ils nous font confiance

Futuroscope
Le parc du Petit Prince
Mairie d’Eygliers
Mairie Palavas les flots

Voir plus de témoignages des nos clients satisfaits