Mon panier (0)
Envoyez votre demande

Votre Chalet En Bois Peut-Il Résister À Des Vents Violents Et À Des Tornades?

Si vous êtes intéressé par l’achat d’un chalet en bois, vous devez certainement vous demander si ce type de structure démontable et transportable est réellement solide. Votre inquiétude vous conduira peut-être même à penser qu’il s’agit d’une construction fragile et qu’elle peut s’endommager rapidement. Détrompez-vous! Des études sérieuses ont démontré que les maisons en bois peuvent être plus résistantes à des conditions météorologiques difficiles qu’une maison « en dur ».

Classification des vents

Pour mesurer les risques que nous encourrons lorsque nous sommes confrontés à des vents violents, il faut d’abord comprendre quelles sont ces forces et quels sont leurs pouvoirs de destructions.

Les vents sont classés en fonction de différents critères, mais l’échelle que les experts internationaux utilisent de manière globale et universelle est l’échelle de Fujita, laquelle classifie les vents de EF0 à EF12. Plus le chiffre de cette codification monte et plus le vent est violent et destructeur.

EF0: vent de 105 à 137 km/h. Peut éventuellement arracher des tuiles du toit.

EF1: vent de 138 à 178 km/h. Peut emporter une toiture complète.

EF2: vent de 179 à 218 km/h. Peut renverser et détruire des véhicules.

EF3: vent de 219 à 256 km/h. Peut souffler et détruire une maison.

EF4: vent de 267 à 322 km/h. Peut dévaster une zone et détruire des bâtiments.

EF5: vent de 322 à 510 km/h. Destruction quasi totale de toutes les structures se trouvant sur le passage du vent.

Notez qu’au-delà de EF5, les vents vont se rapprocher du mur du son (1244 km/h). Cependant, les grades de EF06 à EF12 sont purement théoriques et ils n’ont jamais été observés sur Terre. Notez également que les termes de tornade, de cyclone, d’ouragan, etc. sont généralement utilisés pour qualifier les vents qui atteignent de telles vitesses de déplacement. Cependant, ce sont des éléments comme l’origine de leur formation ou leur amplitude en terme de durée et d’extension géographique qui permet de les différencier.

Le cas des États-Unis

Si l’on doit donner des preuves de la résistance aux vents violents et aux pluies diluviennes d’un chalet en bois, on a tout intérêt à se tourner vers des pays qui sont soumis à de telles conditions météorologiques. C’est le cas des États-Unis. En effet, les risques de tornades y sont 20 fois plus élevés qu’en France. Nous avons tous en tête les images des dévastations générées par l’ouragan Katrina. Ce vent qui se déplaçait à plus de 275 km/h possédait un centre (l’œil de la tornade) qui dépassait les 40 km. Avec un rayon destructeur qui atteignait plus de 650 km, Katrina a battu tous les records précédemment enregistrés et elle est devenue la tornade la plus meurtrière des États-Unis. En aout 2005, quand elle s’est abattue sur La Nouvelle-Orléans, elle a détruit la ville et elle a laissé un total de 1836 morts.

Pourtant l’ouragan Katrina n’est pas une exception dans l’histoire américaine. Cette tornade ne se classe d’ailleurs qu’au 6e rang des cyclones les plus puissants jamais enregistré dans le pays. Les ouragans Mitch (1998) ou Andrew (1992) ont respectivement soufflé à 290 et 280 km/h.

Des études et des preuves

Dans ce pays, la fréquence et la puissance des vents (tornades, cyclones et autres ouragans) permettent de constater quelles sont les structures qui résistent le mieux à de telles forces destructrices. Étonnamment, ce sont les chalets en bois qui y parviennent. L’une des explications qui ont été avancées est que le chalet en bois ont une flexibilité naturelle qui leur permet de s’adapter aux vents violents alors que des maisons en briques ou en parpaings seront balayées.

Ainsi, après le passage de l’ouragan Rita (golfe du Mexique, en 2005), une seule maison est restée debout après que la zone ait été entièrement soufflée et il s’agissait d’une maison en bois. Ce fut la même chose à Deltaville, en Virginie, après le passage d’une tornade qui souffla à 175 km/h ou après le passage de l’ouragan Hugo (1989, Californie et Caraïbe).

Les tornades en France

Même si la question de savoir si les habitats en bois résistent ou pas à des tornades mérite d’être posée, on peut toutefois s’interroger sur la fréquence de ce type de phénomènes en France.

Le bureau d’études Keraunos est une référence dans ce domaine. On y trouvera toutes les réponses que l’on se pose à ce sujet. On y apprend que la France est un pays où les vents violents sont rares et peu fréquents. Toutefois, cette donnée est relative, car des disparités existent entre les différentes régions.

Si vous installez votre chalet en bois dans le Massif Central ou dans les Alpes, il y a peu de chances que votre construction soit confrontée à une tornade; on en recense moins de 3 au cours du dernier siècle. À l’inverse le Var, l’Aude, la Charente-Maritime, la Normandie et le Nord-Pas de Calais sont soumis à des expositions plus marquées. Généralement, les bords de mer sont donc plus sensibles à ces vents.

Nos astuces de montage

Quelle que soit la région de France où vous installerez notre chalet en bois, sachez qu’il s’agit d’une structure solide qui, comme celles qui ont résisté aux pires évènements naturels de l’histoire américaine, est capable d’affronter des pluies torrentielles et des vents records.

Pourtant, il convient de vous assurer que certaines phases de la construction de votre bien ont été correctement réalisées:

Au moment du montage de la structure, prenez en compte le sens habituel du vent et évitez de monter votre porte et le cas échéant votre baie vitrée face au vent.

Gardez à l’esprit que les forces impliquées auront tendance à vouloir soulever le toit. Vous devez donc renforcer l’union entre les murs porteurs et le toit (solives/treillis/chevrons) et vous assurer qu’aucune partie n’est désunie, car le vent s’infiltrerait et soulèverait tout ou partie du toit.

Les arbres ont la capacité de réduire le souffle du vent. Vous pouvez donc profiter de leur présence pour monter votre chalet en bois entre la course habituelle du vent et votre habitat. Mais n’oubliez pas que certains vents violents peuvent déraciner des arbres. Alors n’oubliez pas d’élaguer régulièrement cet arbre protecteur et de vous mettre à une distance raisonnable de lui.

Ils nous font confiance

Futuroscope
Futuroscope
Le parc du Petit Prince
Le parc du Petit Prince
Bastia XV
Bastia XV
Mairie Palavas les flots
Mairie Palavas les flots