Besoin d'un conseil? 03 66 32 08 27 Ouvert! Fermé
On vous rappelle? Envoyez votre demande
Showroom Visitez nos produits au parc d'exposition à Rambouillet Plus d'infos → Showroom Visitez notre parc d'exposition →
Close

Comment protéger du feu votre abri de jardin

Un abri de jardin est une structure légère servant généralement de débarras. On peut y entreposer des outils de jardinage, du matériel saisonnier, mais également des produits divers. Qu’il soit isolé au fond du jardin, ou accolé à une habitation principale, le risque lié aux incendies est bien réel. Même si votre abri de jardin a été conçu par un professionnel, il faut savoir que ces risques seront amoindris par l’observance de quelques règles élémentaires et par l’utilisation de certains matériaux et traitements du bois.

L’inflammabilité de votre abri de jardin

Le risque d’incendie repose sur un principe triangulaire: une petite étincelle, de l’oxygène et un combustible en quantité suffisante... et le tour est joué. C’est la combinaison parfaite à un départ de feu. Vous êtes soudain inquiet en songeant que votre belle maison en bois est un combustible tout désigné!

Sachez qu’il s’agit là d’une idée reçue. Comparé aux autres matériaux, le bois aurait une résistance au feu bien supérieure, à condition bien sûr qu’il s’agisse d’un bois dur sélectionné pour ses propriétés difficilement inflammables. Le pin nordique par exemple produit un bois dense et peu résineux. Si le bois constituant votre abri de jardin a au préalable subi un traitement ignifuge en profondeur par autoclave, et si vous-même traitez régulièrement les surfaces avec un vernis protecteur de même propriété, le risque d’inflammabilité de la structure devient quasi inexistant.

votre-abri-de-jardin05292

Toujours pas convaincu? Sachez que la classification des matériaux au feu dans les normes de sécurité incendie reconnaît cinq familles: M4 représentant les matériaux très inflammables et ceux classés M0 étant réputés incombustibles. Ainsi, certaines essences de bois classées M2 (difficilement inflammables par nature) deviennent M1 après traitement ignifuge, c’est-à-dire ininflammables et parfaites pour un abri de jardin.

Le respect des normes en vigueur

Vous voilà rassuré. Maintenant, vous savez que votre abri de jardin est protégé des flammes, d’autant qu’il a été conçu par un constructeur sérieux. Il fait d’ailleurs votre fierté, avec ses airs de petit chalet savoyard au milieu de votre jardin. Vous y passez le plus clair de votre temps; vous y avez aménagé votre atelier, votre bureau, voire une salle de jeu pour les enfants. Il a tellement de succès auprès d’eux que vous y avez installé éclairage et chauffage.

Là encore, il vous faudra faire preuve de prudence. Le plus souvent, les incendies se déclarent à partir d’un tableau électrique défectueux ou bien de branchements dits « sauvages ». Même dans un abri de jardin, ne s’improvise pas électricien qui veut, et seul le recours à un professionnel agréé pourra vous éviter le pire.

De même, si vous avez choisi l’option du poêle à bois, lequel complète parfaitement le look nordique de votre abri de jardin, il ne faudra pas prendre les choses à la légère, car les conduits d’évacuation doivent être isolés et fixés à distance réglementaire des matériaux inflammables. Par exposition répétée et conduction de chaleur, la toiture de votre douillet refuge pourrait bien partir en fumée!

Adopter les bons réflexes

En tant que lieu principalement voué au stockage, votre abri de jardin s’expose à un risque insidieux. Étonnamment, le véritable ennemi de votre abri, ce n’est pas l’inflammabilité de sa structure, ce sont les produits entreposés qui constituent le premier danger, car ils sont parfois fortement combustibles.

abri-de-jardin05293 (1)

Si vous avez pour habitude d’y stocker des produits inflammables (comme des solvants, de l’essence, de l’huile de moteur…), nous vous conseillons de vérifier fréquemment l’étanchéité de leurs contenants. L’idéal serait de les isoler de toute exposition aux flammes ou étincelles en investissant dans une armoire de stockage en acier.

De même, après la tonte de votre gazon ou l’élagage de vos haies, évitez de ranger tout matériel thermique encore chaud ou moteur encore tournant directement dans votre abri de jardin. Le scénario catastrophe classique étant la tondeuse pétaradante, produisant une étincelle sur une flaque d’huile, le tout se déroulant à proximité d’un tas de bois bien sec.

Une fois de plus, vous l’aurez compris, un rangement et un nettoyage régulier de votre abri de jardin s’impose. Pensez à y faire du vide, en aspirant souvent les sols, car un simple tas de sciure associé à un mégot peut s’avérer dangereux. N’hésitez pas à compartimenter les espaces, en plaçant à l’opposé les matériaux qui pourraient générer un incendie: un coin pour le bois, un autre pour les outils thermiques. Privilégiez la manipulation d’outils dangereux à l’extérieur, comme les chalumeaux et les outils produisant des étincelles. De même, si vous vous servez de votre cabane de jardin comme atelier, évitez à tout prix d’y laisser du matériel de bricolage ou électrique branché en permanence: débranchez tout en quittant les lieux.

Renseignez-vous en mairie

Feux de jardin et barbecue sont autant de facteurs à prendre en compte dans le risque d’incendie. Assurez-vous, d’être à une distance respectable de votre abri de jardin, et informez-vous aussi des conditions météo du moment: vent, sécheresse... Il se peut d’ailleurs que ceci soit réglementé par un arrêté municipal. Consultez ce document en mairie pour en connaître les conditions: horaires et distance minimale à respecter, et certaines consignes de sécurité à appliquer, comme la présence d’un tuyau d’arrosage près de votre barbecue.

Comment-protéger-du-feu-votre-abri-de-jardin-05293

Des précautions supplémentaires pour votre abri de jardin

L’emploi d’un détecteur de fumée, placé près d’un point sensible, est un geste qui réduit statistiquement de 30 % le risque lié aux incendies.

Il en est de même pour l’achat d’un extincteur, qui sera gardé non pas dans votre abri de jardin, mais plutôt à proximité immédiate pour pouvoir intervenir en cas de départ de feu.

Comme dit le proverbe, deux précautions valent mieux qu’une, et particulièrement lorsque l’abri de jardin est investi de différentes manières. Au même titre que votre habitation principale, il est amené à être fréquenté, et dans ce cas-là, pourquoi ne pas le soumettre aux mêmes règles de sécurité que le reste de votre habitation?

Laisser un commentaire

Ils nous font confiance

Futuroscope
Le parc du Petit Prince
Mairie d’Eygliers
Mairie Palavas les flots

Voir plus de témoignages des nos clients satisfaits