Le b.a.-ba de la construction en bois

Ça y est, vous vous êtes laissé convaincre, vous avez opté pour le bois. Mais vous vous perdez déjà dans les différentes méthodes de construction proposées. Un langage d'initiés? En fait, tout est bien plus simple qu'il n'y paraît: il existe quatre méthodes principales de construction (plus d'informations sur les constructions en bois). La plus populaire est celle de l'ossature qui allie légèreté (intéressant sur des terrains mal stabilisés ou de faible portance), rapidité de la mise en oeuvre et souplesse, puisqu'on peut y associer d'autres systèmes (poutres, maçonnerie, verre).

On fixe sur des montants des murs-panneaux entre lesquels on a glissé un isolant. Sur les faces extérieures, on peut prévoir un bardage en bois sur ossature secondaire, pour une meilleure protection et isolation, ou un parement de maçonnerie.

 On peut aussi recourir à des panneaux massifs, de planches contre-collées, comme c'est de plus en plus le cas pour les maisons individuelles malgré leur affectation première aux bâtiments de grandes dimensions.

On peut les poser dans tous les sens, à la verticale comme à l'horizontale, et - garantie de confort - ils accumulent bien la chaleur et la vapeur d'eau.Mais peut-être préférerez-vous une charpente de poteaux et de poutres, qui offrent de bons volumes, une certaine esthétique et une grande liberté pour le remplissage.

Les solives sont les poutres horizontales encastrées dans les murs, qui peuvent servir de soutien à des poutres secondaires, tandis que les lambourdes supportent un parquet. Enfin, si vous êtes plutôt bois canal historique, tendance traditionnelle, vous préférerez peut-être le bois empilé qui vous rappellera les chalets de vos sports d'hiver ou les isbas des romans russes.

Les pièces rondes (rondins) ou carrées (madriers) s'empilent sans laisser d'espace afin que l'eau de pluie ne s'infiltre pas. Vous aurez ainsi une bonne isolation, des parois porteuses, mais aussi de nombreuses contraintes - peu d'ouvertures, assemblages visibles, finitions intérieures en bois - d'où une intégration dans le paysage environnant et par conséquent une obtention du permis de construire potentiellement plus difficiles.

3 réflexions au sujet de « Le b.a.-ba de la construction en bois »

  • Madame Rémy Buszydlik 20 mai 2019 à 18 06 46 05465

    bonjour, est il possible de construire un chalet en bois sur un terrain ,en tant que residence principale? est ce que vous vous occupez de toutes les etapes de la construction, comme un constructeur traditionnel?avez vous une garantie decennale? merci d avance

    Répondre
    • Bonjour, oui il est possible de faire de votre chalet en bois votre lieu d'habitation principal. Nous nous occupons de la fabrication et de la livraison du chalet, pas du montage. Nous avons toutefois des entreprises/artisans partenaires qui offrent une garantie decennale. Bien à vous.

      Répondre
    • Voulez-vous qu'un conseiller personnel entre en relation avec vous afin de définir au mieux votre projet de chalet?

      Répondre
Laisser un commentaire

Ils nous font confiance

Futuroscope
Le parc du Petit Prince
Mairie d’Eygliers
Mairie Palavas les flots