Les vices typiques d'un abri de jardin en bois

Si vous venez d'acquérir un abri de jardin en bois flambant tout neuf, attendez-vous à voir apparaître quelques défauts au cours du temps, quelle que soit la qualité de l'édifice, cela ne signifie nullement que vous vous êtes fait avoir.

Il est indispensable d'appliquer un traitement protecteur au bois de votre abri, mais même malgré cela, des fissures risquent d'apparaître, à cause des variations de l'humidité et de la température, d'un rayonnement solaire trop intense ainsi que des intempéries. Si votre abri est fait de rondins ou de madriers empilés, le bout de ces derniers, tourné vers l'extérieur, est particulièrement exposé et vulnérable. Cela ajoutera à votre abri un certain charme, une touche d'authenticité, mais si vous ne supportez pas ce défaut vous pourrez toujours calfeutrer les fissures ou les combler de mastic avant de remettre une couche de peinture.

Autre problème bénin à prévoir, l'écoulement de résine. Rien de grave, la résine a des vertus odorantes (elle peut être utilisée comme encens) et médicinales, mais question esthétique tout est affaire de goût... Si vous ne supportez pas la vision de ces coulées le long de vos panneaux, grattez-les rapidement avant qu'elles ne fossilisent!

Par contre les noeuds du bois méritent une attention toute particulière. Comme ils ne réagissent pas avec la même amplitudes que le bois qui les entoure aux aléas météorologiques, ils risquent de se desceller et de tomber. Il est donc conseillé d'appliquer deux couches de produit scellant sur les noeuds, avant de peindre.

Laisser un commentaire

Ils nous font confiance

Futuroscope
Le parc du Petit Prince
Mairie d’Eygliers
Mairie Palavas les flots